Présidentielle russe : Alexeï Navalny seul contre tous et contre Poutine

Restreignant de plus en plus les accès à l'information et à Internet, mobilisant les hiérarques orthodoxes, brandissant la menace de l'inéligibilité de son adversaire, le président russe cherche une victoire incontestable et redoute l'abstention.

L’homme dont Emmanuel Macron s’apprête à conforter la stature internationale au début de l’année prochaine sans (trop) lui faire de reproches sur sa conception des droits de l’homme, entre en campagne électorale pour l'élection présidentielle prévue au mois de mars. Celle-ci se prépare par de nouveaux contrôles et restrictions sur l’usage d’Internet. Ces mesures, légales bien évidemment, complètent la quasi-disparition de la presse écrite et une mainmise sur les chaînes de télévision. Les interdictions…

Il reste 88% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents