Selon que vous serez Mediapart ou Le Point

Le Point dispose donc, depuis trois ans, d’informations sur des accusations portées contre Ramadan.

Comme l’ont dit et redit plusieurs de ses journalistes : Mediapart ne savait rien, jusqu’à ces dernières semaines, des accusations de viol qui ont récemment été portées contre Tariq Ramadan. Par ailleurs, Mediapart, qui avait mené dès 2016 une longue enquête – dont le moins qui se puisse dire est qu’elle était tout sauf complaisante – sur ce personnage, vient d’en publier une seconde, absolument glaçante, sur ces accusations. En d’autres termes : Mediapart – seul – fait là un excellent travail…

Il reste 83% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.