Violences faites aux femmes : la symbolique plutôt que l’argent

Si les mesures annoncées par Emmanuel Macron pour l'égalité femmes-hommes ont été saluées, les moyens pour les mettre en œuvre ne sont pas au rendez-vous.

Il était attendu au tournant. Vingt-quatre heures avant qu’Emmanuel Macron annonce ses mesures en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes, les militantes et associations féministes l’avaient interpellé sous le slogan #SoyezAuRdv. Ce 25 novembre, Journée internationale contre les violences faites aux femmes, le Président avait misé sur le solennel. La cérémonie avait commencé par une minute de silence en mémoire des 126 femmes tuées par leurs conjoints (anciens ou actuels) en 2016, avant que le…

Il reste 82% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents