Quelle organisation politique pour la gauche de transformation ?

Autour de cette question, à laquelle ils ont récemment consacré des essais, nous avons réuni Nicole Borvo Cohen-Séat, Patrice Cohen-Séat et Christophe Aguiton. Ils mettent en avant la nécessité de donner corps à un vaste projet partagé.

L’année a été rude pour la gauche. Les formations qui la composaient traditionnellement se meurent, de nouvelles formes d’organisation apparaissent, qui, sans toujours se réclamer de la gauche, en portent clairement les aspirations. Le beau score de Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle et la percée de la France insoumise qui l’accompagne n’ont toutefois pas complètement mis un terme aux interrogations qui divisent ce qu’on appelle « la gauche de transformation sociale et écologique ». En témoignent les…

Il reste 98% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents