Lars Norén à la Comédie-Française : Dernier souffle

Lars Norén met en scène sa propre pièce Poussière à la Comédie-Française. Une fresque exceptionnelle, entremêlant le plus trivial et le plus noble, transcrite par des comédiens sidérants.

Gilles Costaz  • 21 février 2018 abonné·es
Lars Norén à la Comédie-Française : Dernier souffle
© photo : Martin Skoog

La première hantise de l’écrivain suédois Lars Norén, c’est sans doute la souffrance des hommes. Repéré autrefois comme une sorte de Pinter nordique, d’observateur aiguisé de la déchirure conjugale, il s’est révélé, au fil des ans et des œuvres (qui sont nombreuses), comme un poète amoureux des marginalités, un observateur tendre de la douleur et de la

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Théâtre
Temps de lecture : 4 minutes