Syrie : La demi-trêve de Poutine

Dans la Ghouta orientale, les civils sont les premières victimes du régime d'Assad. Une trêve de cinq heures par jour entre en vigueur aujourd'hui.

Une « trêve humanitaire » quotidienne de cinq heures est entrée en vigueur mardi dans l’enclave rebelle de la Ghouta orientale, cible depuis dix jours d’une terrible campagne de bombardements qui a fait 560 victimes civiles, dont 130 enfants. Une trêve décrétée « sur ordre du Président Vladimir Poutine », selon le communiqué du ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou. Ce qui en dit long sur les limites du « pouvoir » de Bachar Al-Assad, et qui tendrait aussi à confirmer que l’aviation russe est…

Il reste 81% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents