Inefficace délai de carence

Venir travailler malade peut entraîner des coûts indirects.

Le gouvernement a rétabli le 1er janvier le délai de carence (trois jours) pour les arrêts maladie dans la fonction publique, mesure supprimée en 2014 après avoir été mise en œuvre pendant deux ans sous la présidence Sarkozy. Cette mesure est justifiée par une volonté d’harmonisation avec le secteur privé. Pourtant, deux tiers des salariés du privé sont pris en charge intégralement durant ce délai de carence, et ne subissent donc pas de perte de revenu. Le délai de carence permettrait de prévenir ce que…

Il reste 83% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Marlène Schiappa au tribunal

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Poutine, une aubaine pour Washington

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.