Jeu de fausses pistes

Frédéric Sonntag clôt sa Trilogie fantôme de la plus belle des façons avec B. Traven, explorant cent ans d’énigmes historiques.

Frédéric Sonntag est un auteur et metteur en scène qui traque les spectres. Il aime fouiller dans l’ambiguïté de l’histoire récente et de nos sociétés ; il n’a pas de mal à trouver des lignes de fuite à parcourir et des paravents à déchirer ! Avec B. Traven, il termine un cycle appelé Trilogie fantôme, dont les premières parties étaient George Kaplan (le personnage de La Mort aux trousses, d’Hitchcock) et Benjamin Walter, variation sur l’écrivain Walter Benjamin. Les pièces précédentes étaient déjà…

Il reste 87% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents