Réédition de « Mein Kampf » : « Le climat politique ne peut dominer les choix scientifiques »

L’historien Christian Ingrao expose les raisons et les modalités de la réédition de Mein Kampf chez Fayard.

L’annonce de projets de réédition de textes problématiques, notamment antisémites, a récemment soulevé une certaine émotion. Antoine Gallimard envisage ainsi de rééditer des pamphlets de Céline, dont Bagatelles pour un massacre, que, jusqu’ici, la veuve de l’écrivain, toujours vivante, refusait de voir republiés. Problème : le travail d’édition critique envisagé, déjà réalisé au Québec, est notoirement insuffisant, voire tendancieux. Autre projet en cours : la réédition de Mein Kampf, d’Adolf Hitler. Mais,…

Il reste 91% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le mythe du renouveau macronien dans les eaux troubles de la « raison d’État »

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents