Romainville : Du trichlo dans le salon

Des habitants de Romainville se mobilisent pour la dépollution de leur quartier, gravement contaminé par l’usine Wipelec.

Vanina Delmas  • 27 juin 2018 abonné·es
Romainville : Du trichlo dans le salon
photo : Interpellation grinçante le 1er juin à Romainville.
© Ingrid Merckx

Sur la table de la cuisine, les classeurs s’accumulent. À l’intérieur, des plans du quartier découpés en parcelles, des arrêtés préfectoraux, des courriers envoyés jusqu’au ministère de la Transition écologique et solidaire pour alerter sur la pollution qui touche les sols et l’air du quartier des Ormes, à Romainville (Seine-Saint-Denis). Une forteresse de papiers que Sébastien Tirloir met à jour dès que possible. « Dès que les services de l’État veulent bien nous communiquer les informations ! », précise le vice-président de l’association Romainville Sud, créée justement en 2014 pour interpeller plus facilement les pouvoirs publics.

Dans ce quartier résidentiel du nord-est parisien trônait depuis 2003 l’usine Wipelec, sous-traitant de Safran pour la

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Écologie
Temps de lecture : 4 minutes