Marseille à la pointe de l’art urbain

L’association Juxtapoz donne à voir les œuvres de vingt-trois artistes internationaux dans l’ancien couvent Levat.

Après le succès retentissant de l’exposition Aux Tableaux, qui a réuni plus de 43 000 visiteurs en 2015, l’atelier Juxtapoz est de retour à Marseille avec un nouveau projet XXL. Pour l’occasion, l’association a fait appel au commissaire d’exposition Gaël Lefeuvre, notamment maître d’œuvre du projet Tour 13 à Paris pour la galerie Itinérance. Il s’est tourné vers des artistes qui ont une longue pratique de l’art de rue. Le thème retenu : l’émancipation. Émancipation des artistes vis-à-vis de leur pratique d’origine, mais aussi émancipation « de l’homme qui se libère de ses chaînes, de la société, de l’esclavage moderne ». Pour Gaël Lefeuvre, « l’art n’est pas là pour décorer mais pour provoquer, faire réfléchir. »

« Émancipation » est une exposition à la croisée de l’art urbain et de l’art contemporain : 23 artistes internationaux y exposent leurs œuvres, créées in situ, sur un parcours de plus de 17 000 m2. Dans un ancien couvent, en plein cœur de la ville, le visiteur déambule au gré de ses envies. La chapelle, entièrement revisitée par Axel Void, dont la peinture s’inspire des peintres classiques allemands, et L.E.O est la pièce choc de l’exposition. Fascination ou rejet total, elle ne laisse pas le visiteur indifférent.

À travers sa fresque noire aux croix dorées, recouverte d’un fil barbelé formant le mot Welcome, Alias Ipin aborde le sujet de la crise de l’accueil en Europe, des frontières qui se ferment, sur une musique de Philippe Petit, un morceau pop qui se désintègre au fur et à mesure, comme se désintègrent les espoirs des migrants tout au long de leur chemin.

Il reste 54% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le bac des uns et le bac des autres

Culture
par ,

 lire   partager

Articles récents