Un don d’enfant

Avec La Plus Précieuse des Marchandises, Jean-Claude Grumberg signe un conte tragique et magnifique se déroulant au temps de la Shoah.

Christophe Kantcheff  • 6 mars 2019 abonné·es
Un don d’enfant
©photo : Par amour et désespoir, une petite fille fut jetée d’un train à une pauvre bûcheronne… crédit : Christophe Sidamon-Pesson/AFP

Comme toute son œuvre, la trentaine de pièces de théâtre que Jean-Claude Grumberg a écrites ont cette double particularité d’avoir en leur cœur la destruction des Juifs d’Europe et d’être imprégnées d’humour. Ce qui valut à l’auteur de L’Atelier (1979) d’être désigné comme « l’auteur tragique le plus drôle de sa génération » par l’écrivain Claude Roy. À la lecture de son nouveau livre, il faut

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Littérature
Temps de lecture : 4 minutes