Devoir de mémoire

L’« islamisation » est, comme le « grand remplacement », une fantasmagorie – un mythe, construit d’abord par l’extrême droite conspirationniste, et dont l’entretien alimente dans l’opinion une défiance permanente à l’égard des musulmans.

Sébastien Fontenelle  • 22 mai 2019 abonné·es
Devoir de mémoire
© photo : MICHEL STOUPAK / NURPHOTO

De belles âmes s’emploient, depuis plusieurs années, à normaliser l’usage, dans le débat public, de formules directement prises dans le vocabulaire de l’extrême droite.

C’est d’abord le concept – un bien grand mot – de « grand remplacement (1) » qui a ainsi été

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans
De bonne humeur

Sébastien Fontenelle est un garçon plein d’entrain, adepte de la nuance et du compromis. Enfin ça, c’est les jours pairs.

Temps de lecture : 3 minutes