Orphelins des pluies

Dans le Karamoja, région du nord-est de l’Ouganda, le réchauffement climatique et la sécheresse mettent directement en danger de mort les populations rurales, qui vivent de leurs troupeaux.

Lomuria, membre du Peace Committee de Kobebe, observe impassible le lac du même nom, qui ressemble désormais à une mare asséchée d’où émane une odeur nauséabonde. « C’est la pire sécheresse que j’ai connue », lâche-t-il dans un souffle. Nous sommes fin avril et les pluies, qui débutent habituellement en mars, ne sont toujours pas venues arroser le paysage semi-aride de la région du Karamoja.

L’abreuvoir alimenté par la pression de l’eau du lac de Kobebe peine à se remplir. Le débit est lent tant le niveau du lac est bas. Les éleveurs patientent parfois une journée entière, et les esprits s’échauffent quand certains n’arrivent pas à contenir leurs bêtes. Partout, l’inquiétude peut se lire sur les visages des bergers qui affluent avec leurs troupeaux autour des forages et des rares points d’eau encore disponibles.

Cette raréfaction des points d’eau engendre une promiscuité inhabituelle entre les bêtes, également source de problèmes. Les maladies se propagent à grande vitesse : toxoplasmose, fièvre noire, pleuropneumonie, fièvre aphteuse… Cette dernière est d’ailleurs à l’origine de la mise en place d’une quarantaine dans le district de Moroto : le marché aux animaux est donc fermé par décision administrative. Depuis maintenant plus de six mois, il est interdit de vendre ou d’échanger des bêtes, principale ou unique ressource de la majorité des Karamojong. Cette mesure met en grande difficulté les populations du district de Moroto, qui n’ont plus, de fait, aucun revenu.

Il reste 61% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents