Corinne Morel Darleux : Cap sur l’archipel de la résistance

La militante écologiste Corinne Morel Darleux invite à s’interroger sur les façons de construire un imaginaire face à l’effondrement.

En 1968, Bernard Moitessier prend le départ de la première course autour du monde à la voile, en solitaire et sans escale. Après des mois de navigation, le marin français est sur le point de franchir la ligne d’arrivée en vainqueur mais décide finalement de renoncer à cette victoire et de voguer vers l’océan Indien. « Je continue sans escale vers les îles du Pacifique parce que je suis heureux en mer, et peut-être aussi pour sauver mon âme », écrit-il. Cette histoire méconnue du plus grand nombre et le «…

Il reste 80% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.