Les mômes pour le dire

Dans La Dispute, Mohamed El Khatib met en scène six enfants s’exprimant sur le thème du divorce. Une parole riche et libre, souvent inattendue.

En quelques années, Mohamed El Khatib est devenu une figure majeure du paysage théâtral français. Cela depuis son seul-en-scène Finir en beauté (2014), où il racontait le deuil de sa mère à la manière d’un archéologue de l’intime. En questionnant aussi sa relation à sa langue maternelle, l’arabe, et son rapport avec la langue théâtrale très reconnaissable qu’il se forge de création en création. Soutenues et accueillies par les institutions et les lieux les plus prestigieux, ses pièces, qui traitent de…

Il reste 89% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents