Christian Reynaud, 52 ans, éleveur de brebis

« Je gagne en moyenne 500 euros par mois. Il faut avoir le métier chevillé au corps. »

J_’ai repris la ferme familiale en 1993 », clame fièrement Christian Reynaud, du fond de sa petite exploitation des Hautes-Alpes, à Méreuil. Pendant plusieurs années, Christian a cumulé l’élevage de ses brebis avec un emploi alimentaire. « J’entretenais les réseaux d’aspersion qui arrosent les champs, pas très loin de chez moi. » Un pécule mensuel de 900 euros, que Christian a dû abandonner en 2013 à la suite d’un changement de propriétaire. Depuis, il s’occupe à temps plein de son élevage. « J’ai fait…

Il reste 72% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents