Julien Bayou décroche le premier rôle

Étoile montante depuis dix ans, le militant prend la tête du parti pour faire avancer « l’écologie au pouvoir ».

Agathe Mercante  • 4 décembre 2019 abonné·es
Julien Bayou décroche le premier rôle
© GEOFFROY VAN DER HASSELT/AFP

Les discussions n’ont pas été faciles. Au terme de deux semaines d’âpres négociations entre les principales motions présentées au congrès d’Europe Écologie-Les Verts, le parti a désigné Julien Bayou comme secrétaire national, le 30 novembre à Saint-Denis. Son texte, « L’écologie au pouvoir, grandir ensemble pour gagner enfin », était arrivé majoritaire au soir du premier tour, le 16 novembre, raflant 43 % des suffrages des militants. Loin devant celui de l’ancienne députée de l’Essonne Eva Sas, « Le temps de l’écologie » (26,2 %), celui du secrétaire national adjoint Alain Coulombel (21,5 %) et de celui de Philippe Stanisière (8,5 %). En son intitulé, le texte vainqueur

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Temps de lecture : 4 minutes

Pour aller plus loin…

Macronie : la République en panne
Impasse • 25 mars 2023

Macronie : la République en panne

Emmanuel Macron rêve de dessiner un « cap » et les idées pleuvent pour chercher à éteindre le feu de la crise des retraites. Mais elles sont révélatrices d’un vide idéologique profond au sein de la majorité et du parti présidentiel.
Par Lucas Sarafian
Chez les Républicains, le spectre de la disparition
Droite • 21 mars 2023

Chez les Républicains, le spectre de la disparition

Une image de premier allié du gouvernement, un groupe parlementaire divisé et un parti fracturé… Les Républicains craignent désormais la dislocation de leur famille politique, à l’image de toutes les divergences de leurs lignes sur la réforme des retraites.
Par Lucas Sarafian
Après le 49.3, la Nupes peut-elle convertir la colère en adhésion ?
Politique • 21 mars 2023

Après le 49.3, la Nupes peut-elle convertir la colère en adhésion ?

Le passage en force du gouvernement sur la réforme des retraites a donné du carburant à la contestation sociale. Galvanisée par l’aveu de faiblesse du camp présidentiel, la coalition de gauche se tient prête à tous les scénarios dans les semaines à venir.
Par Jonathan Trullard
Quand Olivier Marleix (LR) prévenait :  « On ne sera pas complice d’une méthode trop brutale »
Retraites • 10 mars 2023

Quand Olivier Marleix (LR) prévenait : « On ne sera pas complice d’une méthode trop brutale »

Sous la pression d’un gouvernement qui dégaine tous les articles en sa possession pour accélérer le débat parlementaire et obtenir un vote sur la réforme des retraites avant dimanche, la droite, bien que visiblement en phase avec le contenu du texte, suivra-t-elle la méthode imposée par le gouvernement ?
Par Lily Chavance