Bertrand Leclair : « Je touche mon personnage du dedans »

Dans Aux confins du soleil, Bertrand Leclair met en scène le commerçant d’art et grand voyageur Jean-Baptiste Tavernier. Il explique ici comment il a abordé l’existence de cet homme du XVIIe siècle non comme une succession de faits et gestes mais à travers une forme romanesque singulière.

Les protestants, Louis XIV, la révocation de l’édit de Nantes, le commerce et les prémices de la mondialisation… Bertrand Leclair nous plonge dans le XVIIe siècle avec pour préoccupations premières la vérité et la justesse. Explications. Comment avez-vous rencontré Jean-Baptiste Tavernier (1605-1689) ? Bertrand Leclair : Un lecteur me l’a fait connaître, en m’apportant d’emblée un matériau d’une grande richesse. J’ai découvert l’histoire de cet homme, du célèbre diamant bleu qu’il a vendu à Louis XIV, et…

Il reste 95% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Dîtes 33 !

Avec Politis accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.