Le confinement sous l’œil de Gil : #12 les applaudissements

Coincé en appartement à Paris, le photographe Gil Lefauconnier nous livre le journal visuel de ses états d’âme. Et il nous inspire à notre tour. Aujourd’hui, le rendez-vous de 20 heures avec casserole (enfin, pas tout le monde).

Patrick Piro  • 23 avril 2020
Partager :
Le confinement sous l’œil de Gil : #12 les applaudissements
© photo : Gil Lefauconnier

Importés d’Italie, les « applaudissements de 20 heures » en soutien du personnel médical (puis aussi des caissières, des éboueurs, etc.) sont vite devenus un phénomène social de l’ère du confinement : la preuve, on en mesure l’influence. Bruitparif observe de gros pics sonores dans ses stations franciliennes, passant d’un coup de 50 décibels jusqu’à 80 décibels (les casseroles…). Le 13 avril, Macron retardait son allocution à 20h02 pour respecter de ce rendez-vous prioritaire des Français. Prioritaire ?

© Politis

Photographe professionnel depuis 25 ans, Gil Lefauconnier est aussi à l’aise dans la photo d’entreprise que dans le reportage de presse, il concentre son travail sur l’être humain et sa diversité. Retrouvez-le aussi sur Instagram.
Voire… Mi-avril, un sondage montrait que si 21 % des personnes applaudissent régulièrement, 59 % n’apparaissaient jamais à la fenêtre. Applaudir, et après ? s’agace un sociologue redoutant que cette « émotion collective » nous dédouane de demander des comptes au gouvernement sur la crise du système de santé. Cependant, l’effervescence de 20 heures est aussi devenue le moment d’un salut entre voisin·es, qu’on ne croise plus. « Le confinement renforce le sentiment de proximité sociale », analyse le psychosociologue Sylvain Delouvée. Quant au comédien Noam Cartozo, il a créé un sacré buzz avec son jeu « Questions pour un balcon », à Paris et au-delà.

Et vous, c’est triangle ou grosse caisse, votre 4e photo ?

Pour lire tous les épisodes de la série photo : L’œil de Gil, cliquez ici.

Société
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don.

Chaque jour, Politis donne une voix à celles et ceux qui ne l’ont pas, pour favoriser des prises de conscience politiques et le débat d’idées, par ses enquêtes, reportages et analyses. Parce que chez Politis, on pense que l’émancipation de chacun·e et la vitalité de notre démocratie dépendent (aussi) d’une information libre et indépendante.

Faire Un Don

Pour aller plus loin…

Pride des banlieues : « Le RN au pouvoir, c’est notre mort »
Reportage 24 juin 2024

Pride des banlieues : « Le RN au pouvoir, c’est notre mort »

Samedi 22 juin, 15 000 personnes ont marché lors de la Pride des banlieues à La Courneuve. Face à la menace que représente l’extrême droite, les participant.es ont exprimé leurs profondes inquiétudes mais aussi leur détermination à lutter ensemble quoiqu’il advienne. Reportage.
Par Pauline Migevant
Face à l’extrême droite, un bloc syndical et citoyen déterminé
Mobilisation 11 juin 2024

Face à l’extrême droite, un bloc syndical et citoyen déterminé

Les organisations syndicales veulent poursuivre l’esprit unitaire de la bataille des retraites, conscientes, comme la société civile, que le combat ne fait que commencer jusqu’aux législatives.
Par Hugo Boursier
Kylian « Megalopolis » Mbappé
Sport 4 juin 2024 abonné·es

Kylian « Megalopolis » Mbappé

L’attaquant français rejoint logiquement le Real Madrid au terme d’un exercice de communication parfaitement maîtrisé. Le capitaine des Bleus est un des Français les plus médiatiques et influents aujourd’hui, ce qu’Emmanuel Macron a bien compris.
Par Nicolas Kssis-Martov
« Avec ce qu’il se passe en Palestine, je ne peux pas ne pas voter »
Reportage 29 mai 2024 abonné·es

« Avec ce qu’il se passe en Palestine, je ne peux pas ne pas voter »

Ce 28 mai au soir, des milliers de personnes, dont une majorité de jeunes, se sont réunies place de la République en soutien à la Palestine, avant de se retrouver pour certain·es au « Manifestival » organisé par Louis Boyard. Sébastien Delogu, le député ayant brandi un drapeau palestinien à l’Assemblée, y est apparu.
Par Éléna Roney