Le confinement sous l'œil de Gil : #8-Le 11 Mai

Coincé en appartement à Paris, le photographe Gil Lefauconnier nous livre le journal visuel de ses états d'âme. Et il nous inspire à notre tour. Aujourd'hui, le déconfinement, la quille, la sortie (enfin, l’espoir de…)

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Nous étions 36,7 millions confinés hier soir devant nos téléviseurs, 94,4 % des téléspectateurs, à guetter entre 20h02 et 20h30 LA phrase magique du Père-la-Patrie. Dis, m’sieur Macron, quand c’est qu’on sort ?

Et alors il prononça : 11-Mai. Puis répéta. Douze fois au total la date fut scandée, comme autant de stations sur le trajet retour du chemin de croix, borne déjà aussi mythique que le 17-Mars qui nous claquemurait avec nos attestations de déplacement dérogatoires jour-heure-lieu obligatoires. Mais qu’en faire ?

© Politis

Car ce lundi 11-Mai n’est pas une date de « libération », juste la fin du confinement dans son cadre actuel. Et sous-condition-que-les-conditions-soient-réunies. Il n’empêche, la borne posée fait bouger des choses, c’est même tout un ébranlement de calendrier. Des compétitions de foot entrevoient la possibilité de s’achever au pas de course, des festivals jettent l’éponge définitivement, le Tour de France espère encore se tenir cet été (le 29 août ?). Des comptes-à-rebours reprennent, et le nôtre aussi : chaque jour additionné entre nos murs est désormais un de moins jusqu’à ce bout de tunnel.

Et vous, quelle serait votre 4e photo ?

Pour lire tous les épisodes de la série photo : L'œil de Gil, cliquez ici.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.