Nouvelle épreuve pour La Réunion

Déjà affectée par la rude séquence des gilets jaunes, l’économie de l’île subit de plein fouet les effets du confinement.

Lucie de Perthuis  • 13 mai 2020 abonné·es
Nouvelle épreuve pour La Réunion
© Une rue déserte à Saint-Denis de la Réunion, le 19 mars dernier.Photo : Richard BOUHET/AFP

Déjà plusieurs semaines que le centre-ville de Saint-Denis est déserté, à quelques jours du 11 mai. Seuls quelques commerces alimentaires n’ont pas baissé le rideau, réduisant leur activité à la vente à emporter. Cari, rougail et gratin, une ardoise propose aux rares passants des spécialités locales, devant une petite terrasse colorée, vide elle aussi. Un cadre ensoleillé et paisible, en réalité habité par l’angoisse des jours à venir.

Jean-Charles Nagou est venu livrer ses produits artisanaux à ce restaurant, dont le gérant, qui travaille seul, se réjouit de ne pas avoir de salaire à verser. À l’inverse de son fournisseur, qui craint de ne bientôt plus pouvoir « payer ses gars ». Les deux -collègues et amis sauvent les meubles comme ils peuvent, mais ne

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Monde
Temps de lecture : 8 minutes