Éric Rohmer : Le souffle du cinéma

Éric Rohmer, décédé il y a dix ans, aurait été centenaire cette année. L’occasion de revoir ses films et de lire ses critiques réunies en recueil.

Christophe Kantcheff  • 10 juin 2020 abonné·es
Éric Rohmer : Le souffle du cinéma
© Photo : Ilse Ruppert/AFP

Dans La Collectionneuse (1967), le narrateur affirme rechercher « le rien, le vide », ce qui relève d’évidence de l’utopie. On pourrait partir de ce propos pour caractériser ce dont le cinéma d’Éric Rohmer s’est toujours mis en quête. On a souvent parlé de

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Cinéma
Temps de lecture : 3 minutes