Réfugiés : L’Allemagne « y arrive »

Depuis l’incendie du camp de Moria, une partie des politiques et de la société entend venir en aide aux exilés.

Rachel Knaebel  • 23 septembre 2020 abonné·es
Réfugiés : L’Allemagne « y arrive »
Lors d'une manifestations, le 20 septembre à Berlin, pour l'évacuation du camp de la Moria, à Lesbos.
© STEFANIE LOOS / AFP

Dans la nuit du 8 au 9 septembre, le feu a ravagé l’immense camp de réfugiés de Moria, sur l’île grecque de Lesbos. Entre 12 000 et 13 000 personnes s’y sont retrouvées sans aucun abri, livrées à elles-mêmes. Le soir même, loin de là, à Berlin, plusieurs milliers de personnes ont manifesté pour demander à l’Allemagne d’accueillir ces exilés. Des rassemblements ont eu lieu également dans d’autres villes du pays,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Monde
Temps de lecture : 4 minutes