Cédric Herrou : Un « paysan punk » contre l’État

L’homme qui incarne le mieux les valeurs d’accueil inconditionnel livre son propre récit, entre humanisme chevillé au corps, doutes et contradictions.

S i j’avais laissé ces enfants au bord de la route, ma mère m’aurait engueulé. J’ai préféré affronter la violence des procureurs. » Deux phrases percutantes et suffisantes pour cerner l’esprit de rébellion, l’élan naturel pour la solidarité, l’audace désinvolte et la verve gouailleuse de Cédric Herrou. Depuis quatre ans, ce paysan quadragénaire, vivant dans la vallée de la Roya, a fait couler beaucoup d’encre et délié beaucoup de langues, acides ou amicales. Mais, surtout, il a aidé et sauvé nombre d’hommes, de femmes, d’enfants, de familles, de jeunes filles exilés et en errance à la frontière franco-italienne.

Depuis que Cédric Herrou a ouvert la grille de sa ferme aux médias à l’automne 2016, jusqu’au New York Times, ses lunettes rondes, son bonnet de laine et ses chaussures de montagne ont régulièrement squatté les colonnes des canards français et les plateaux de télévision. Au rythme de ses mésaventures policières : arrestations, onze gardes à vue, perquisitions, procès, harcèlement quotidien, balises GPS découvertes sur la voiture de ses parents… Mais qui est-il vraiment ? Avec Change ton monde, Cédric Herrou livre enfin son propre récit, sous forme d’une rétrospective qui touche et révolte à la fois.

Il reste 71% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Appel pour les marches des libertés samedi 28 novembre partout en France

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

Adieu « Che » Maradona

Monde accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.