Le théâtre à feu couvert

Les professionnels s’adaptent aux nouvelles contraintes, mais les petites compagnies sont les premières victimes des réorganisations en cours.

Gilles Costaz  • 28 octobre 2020 abonné·es
Le théâtre à feu couvert
© Mathilde Delahaye

Le soir où Emmanuel Macron a annoncé l’instauration d’un couvre-feu commençant à 21 heures, beaucoup d’artistes et de responsables du spectacle vivant ont pensé qu’ils allaient tirer le rideau, arrêter de jouer. Mais, dès le lendemain matin, l’avis général était de s’adapter et donc de placer les représentations à d’autres heures.

Les calculs n’étaient pas simples à faire, surtout quand les spectacles sont longs : à quelle heure les faire

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Théâtre
Temps de lecture : 5 minutes