La parole aux scientifiques : L’érosion de la biodiversité

« Un rongeur australien n’a plus été aperçu depuis 2009 en raison de la montée des eaux. »

Vanina Delmas  • 25 novembre 2020 abonné·es
La parole aux scientifiques : L’érosion de la biodiversité
© Manon Moulis / Biosphoto / Biosphoto via AFP
Céline Bellard, écologue au CNRS avec Clara Marino et Camille Bernery, doctorantes

Cinq grands facteurs sont aujourd’hui responsables de l’érosion de la biodiversité : la perte d’habitat, la surexploitation des espèces, les espèces envahissantes, la pollution et enfin le changement climatique. Si aujourd’hui la majorité des extinctions contemporaines ont eu lieu en raison de la perte d’habitat, le changement climatique est prédit pour devenir l’une des principales causes de perte de diversité mondiale. C’est l’ensemble des composantes du changement climatique (augmentation moyenne des

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Écologie
Temps de lecture : 3 minutes