Les salafistes, ultraorthodoxes intolérants

Ces sunnites prônent une vision rigoriste de l’islam, hostile aux valeurs de l’Occident et aux libertés individuelles.

Les salafistes sont des sunnites orthodoxes qui prônent une vision rigoriste de l’islam, avec des interdictions très rigides comme celle de la musique ou encore la stigmatisation des femmes non voilées ou des non-croyants. Salafisme signifie « retour aux pratiques des pieux ancêtres ». Dénonçant ce qu’ils pensent être des « déviances » – chiisme, soufisme –, les représentants de ce mouvement sont cependant majoritairement peu enclins à investir la vie politique, prônant plutôt l’islamisation « par le bas ». Même si cette tendance tend à s’atténuer dans le monde arabe et que des exemples d’implications politiques de groupes salafistes existent : en Égypte, le parti Hizb Al-Nour – Parti de la lumière – a soutenu le coup d’État de Sissi contre les Frères musulmans.

Il reste 70% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.