L’appel de Jadot ne fait pas l’unanimité

Le député européen réclame un rassemblement des écologistes et de la gauche, obligeant les politiques à se positionner.

Yannick Jadot a donc été le premier à dégainer un appel formel à une réunion des représentants politiques écologistes et des gauches. D’autres y pensaient depuis quelque temps ; certains, comme Jean-Luc Mélenchon_, l’avaient même formulé de manière moins expansive. Jadot, lui, en a fait son cheval de bataille, voire un axe de communication. Dans la presse, le député européen se pose en rassembleur autour de l’urgence écologique et sociale, et n’hésite pas à dessiner les contours d’une candidature commune dès l’automne « autour de l’écologie » – pour ne pas dire autour de lui –en évoquant même à demi-mot la nécessité d’une primaire dépassant les seuls verts. « Les écolos ne pourront pas imposer leur candidature aux autres », dit-il. Une façon d’enjamber la primaire du pôle écologiste prévue en septembre. « Elle aura lieu », assure Julien Bayou, imperturbable. Le secrétaire national d’EELV, candidat pour les régionales en Île-de-France, ira au rendez-vous prévu d’ici une quinzaine de jours, mais rappelle que « c’est un simple appel à discuter » et que « chaque parti garde son timing »_.

Delphine Batho, députée Génération écologie, n’ira pas. « Je ne partage pas le défaitisme de Yannick Jadot, a-t-elle déclaré à Jean-Jacques Bourdin le 5 avril. On ne peut pas dire que tout est fichu dans l’écologie et qu’on n’a plus qu’à se réfugier dans les jupes de la gauche. Il faut un candidat écologiste à la présidentielle. »

Il reste 59% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

En bonne voix

Médias
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.