Travail : Avec Carrefour, je pressurise

L’oeil de Politis sur l’actualité de la semaine en bref.

Politis  • 21 avril 2021
Partager :

Carrefour rogne sans vergogne sur les conditions de travail et les salaires. L’enseigne vient d’annoncer que 47 nouveaux magasins – 37 Carrefour Market et 10 hypermarchés – basculeraient dans la location-gérance en 2021. Au total, 3 486 salariés quitteront donc le groupe tout en continuant à le servir, avec à la clé « des pertes de rémunération estimées à un ou deux mois et des pertes importantes d’avantages sociaux », dénonce Philippe Allard, délégué syndical CGT du groupe. Depuis 2018, un magasin sur huit a subi le même sort. Carrefour innove également en cette année de Covid-19, selon le site Streetpress, en remplaçant une partie de ses CDD par des jeunes en contrat de professionnalisation grâce aux assouplissements récemment adoptés par le gouvernement. L’économie réalisée, par rapport à un salarié au Smic, est de presque 60 % selon le média.

Brèves
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don