Sur YouTube, les nouveaux visages de l’extrême droite

Papacito, « l’enfarineur » de Mélenchon… Une communauté de vidéastes proches de la droite radicale trouve sur la plateforme de Google de quoi diffuser sa haine dans une relative impunité.

Sarah Dumeau  • 30 juin 2021 abonné·es
Sur YouTube, les nouveaux visages de l’extrême droite
Le rappeur Kroc Blanc dans un clip d’« hommage » à Jean-Marie Le Pen…
© capture youtube

Face caméra, il commence sa vidéo : « Bonjour mes petits chiots ! » L’homme qui parle a le visage grimé de noir, en « black face ». Confortablement installé, il est vêtu d’une chemise blanche et d’une veste bleue. Ce jeune homme, surnommé Til, n’est autre que « l’enfarineur » de Jean-Luc Mélenchon. Celui qui se définit comme « souverainiste » et opposé à « la destruction des nations » est aussi l’animateur de la chaîne YouTube « Pourquoi ça craint ? », suivie par 21 000 personnes. Dans ses vidéos, il reçoit sur son canapé des personnalités influentes de la fachosphère, comme le rappeur nationaliste Kroc Blanc ou le royaliste Thibault Devienne.

À l’image d’Alain Soral, qui avait investi YouTube jusqu’à ce que la plateforme supprime ses vidéos en juillet 2020, une nouvelle génération de vidéastes

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)

Pour aller plus loin…

Au congrès d’EELV, l’enjeu ardu de la massification
Écologistes • 7 décembre 2022 abonné·es

Au congrès d’EELV, l’enjeu ardu de la massification

Marine Tondelier est la probable future cheffe d’EELV. Les écologistes ont choisi la stabilité du centre avec cette héritière de Julien Bayou. Entre refondation, autonomie et fin des polémiques, la lourde tâche à venir, pour le parti, sera de rassembler.
Par Jonathan Trullard
« La valeur accordée à la parole des policiers se détériore »
Entretien • 7 décembre 2022 abonné·es

« La valeur accordée à la parole des policiers se détériore »

Loïc Pageot est vice-procureur de Bobigny, en charge des dossiers mettant en cause des policiers. Affecté depuis douze ans dans la 2ème plus grande juridiction du pays, il évoque, sans langue de bois, la gestion de ces dossiers complexes.
Par Nadia Sweeny
Violences policières : un œil et dix ans de perdus
Violences policières • 7 décembre 2022 abonné·es

Violences policières : un œil et dix ans de perdus

Il y a dix ans, Driss perdait son œil sous les coups d’un policier. Depuis, la justice peine à déjouer les mensonges des agents et à instruire une affaire dans laquelle se sont mêlés absence de communication entre brigades, recours à une brutalité aussi extrême que gratuite et complaisance du parquet. Politis a eu accès à ce dossier inédit. Récit de dix années de combat judiciaire.
Par Nadia Sweeny
Violences policières : la justice face à son tabou
Police • 7 décembre 2022 abonné·es

Violences policières : la justice face à son tabou

Des procédures allégées aux stratégies d’évitement, la réponse pénale aux violences policières est manifestement insuffisante.
Par Nadia Sweeny