À Avignon, on y danse, on y mange

L’un dans le In, l’autre dans le Off, deux spectacles célèbrent les rituels collectifs qui nous ont manqué cette année : le bal et le repas.

Anaïs Heluin  • 21 juillet 2021 abonné·es
À Avignon, on y danse, on y mange
© Christophe Raynaud de Lage

C’est en dehors des remparts, où se concentre l’essentiel du Festival d’Avignon, que se jouent deux spectacles qui nous font reprendre possession de manières d’être ensemble empêchées ou rétrécies par l’intrusion de ce que l’on n’a plus besoin de nommer.

Pour refaire bal, c’est sur l’île Piot qu’il faut aller. S’y dresse

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Musique
Temps de lecture : 4 minutes