Campagne présidentielle : La nouveauté n’était pas à Lyon

L’oeil de Politis sur l’actualité de la semaine en bref.

Politis  • 19 janvier 2022
Partager :

C’est devant quelque 200 soutiens rassemblés sur le plateau de la Croix-Rousse, quartier pilote de la gentrification lyonnaise, que Christiane Taubira a formalisé sa candidature. Juste à temps pour être retenue dans la liste de la soi-disant Primaire populaire, de plus en plus taillée pour elle (lire Politis n° 1688). Si l’ex-garde des Sceaux affiche un soleil levant sur son logo de campagne, elle s’est contentée, dans la grisaille de ce samedi 15 janvier, de dévoiler les quatre thématiques de son projet (jeunesse, justice sociale, écologie, République). Le lendemain, Jean-Luc Mélenchon en mettait plein les yeux aux 3 500 participants à son meeting immersif et (un peu) olfactif de Nantes, plongeant son public dans des thèmes jusqu’à présent peu évoqués dans ce sprint présidentiel : l’espace, le numérique et la mer.

Brèves
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don