Union européenne : La taxe carbone mal engagée

L’oeil de Politis sur l’actualité de la semaine en bref.

Politis  • 26 janvier 2022
Partager :

C’est une pièce maîtresse du « Green New Deal » européen, censé donner à la Commission les leviers pour diviser par deux les émissions de gaz à effet de serre en 2030. Le mécanisme de marché carbone, qui fixe un prix à la tonne de CO2 émise dans l’atmosphère, pourrait être étendu au transport routier et au bâtiment en 2026. Mais ce ne sera pas sans conséquence sur le portefeuille des Européen·nes.

Réunis en France du 20 au 22 janvier, les ministres européens de -l’Environnement et de l’Énergie disent vouloir travailler des « approches alternatives », faute de consensus.

Le plan prévoit par ailleurs des compensations financières et l’instauration d’une « taxe carbone aux frontières », pour que les produits européens ne soient pas pénalisés face aux produits importés.

Brèves
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don