Au WET°, la jeune création se mouille

En offrant les clés de la programmation du festival WET° aux jeunes artistes de son ensemble artistique, le CDN de Tours propose une alternative aux fonctionnements hiérarchiques habituels.

Alors que les centres dramatiques nationaux (CDN) sont dirigés par des artistes de théâtre, aucune formation ne prépare les comédiens et metteurs en scène en herbe à tenir les rênes de ces maisons. Certains de ces lieux majeurs pour la création et la diffusion d’œuvres théâtrales, au nombre de 38 sur l’ensemble du territoire, ont beau abriter une école nationale, rares sont les porosités entre la partie de l’établissement qui accueille du public et celle qui prépare les acteurs du théâtre de demain. Le CDN de Tours-théâtre Olympia (T°) se démarque de ce fonctionnement cloisonné et hiérarchique grâce à un dispositif d’insertion professionnelle qui a fait et continue de faire ses preuves.

À son arrivée à la tête du lieu en 2014, le metteur en scène Jacques Vincey met en place un ensemble artistique composé de trois artistes associés ainsi que de cinq jeunes comédiens qui, « avec deux technicien·nes et une attachée de production, constituent le Jeune Théâtre en Région Centre-Val de Loire (JTRC) », lit-on dans le dossier du Festival WET°. Cet événement, dont la 6e édition a eu lieu du 25 au 27 mars dernier, après une 5e édition amoindrie et reportée au mois de septembre 2021, tient une place importante dans l’activité de l’ensemble. Ce sont en effet les cinq comédiens du JTRC – depuis 2021 et jusqu’en 2023, il rassemble Alexandra Blajovici, Marie Depoorter, Cécile Feuillet, Romain Gy et Nans Mérieux, qui participent aux créations du CDN et à son rayonnement sur le territoire –, ses deux techniciens et son attachée de production qui ont construit la programmation, « en complicité avec la direction du CDN de Tours – Théâtre Olympia ».

Il reste 64% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Marlène Schiappa au tribunal

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Poutine, une aubaine pour Washington

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.