« Finale Fantaisie », de François Cusset : Tranches de (fin) de vie

Dans le refus des maisons de retraite ordinaire, Finale Fantaisie, de François Cusset, livre un tableau jubilatoire de la vieillesse.

Jean-Claude Renard  • 8 juin 2022 abonné·es
« Finale Fantaisie », de François Cusset : Tranches de (fin) de vie
© DR

Commençons par Suzanne. À la retraite après une longue carrière d’iconographe de presse, à faire se poiler ses collègues et « les engueuler pour leur zèle, à s’enflammer contre l’irruption progressive des managers et des cost-killers et la lâcheté des journaleux qui laissent arriver chez eux ce qu’ils dénoncent

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Littérature
Temps de lecture : 3 minutes