Liz Truss : une « Dame de fer » 2022 en plein déni

L’oeil de Politis sur l’actualité de la semaine en bref.

Politis  • 7 septembre 2022
Partager :

Mardi 6 septembre, la très libérale et conservatrice Liz Truss a officiellement été nommée au 10, Downing Street. Ancienne ministre des Affaires étrangères, la successeure de Boris Johnson multiplie les hommages à Margaret Thatcher. Que ce soit en arborant sa silhouette signature – tailleur et chemise à nœud – ou en s’inscrivant explicitement dans l’idéologie politique de la Dame de fer, elle ne laisse rien au hasard. À l’heure où le Royaume-Uni souffre d’une inflation à deux chiffres, doublée d’une récession inédite, et alors qu’un mouvement de grève massif se prépare, les Britanniques, et particulièrement les plus pauvres, se préparent au pire. Fraîchement nommée, Liz Truss a déjà annoncé vouloir couper dans les dépenses publiques, limiter le droit à la grève et baisser l’impôt sur les sociétés. Une politique radicale propre à nourrir la colère populaire.

Brèves
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don