Enfances plombées dans les Hauts-de-France

L’oeil de Politis sur l’actualité de la semaine en bref.

Politis  • 5 octobre 2022
Partager :

Dans le Pas-de-Calais, l’ancienne fonderie Metaleurop, fermée depuis 2003, a laissé de fortes doses de métaux lourds dans les sols, l’eau… et le sang des riverains. Une étude de l’Agence régionale de santé révèle que des enfants sont atteints de saturnisme, la « maladie du plomb », qui affecte le système nerveux, la moelle osseuse et les reins. L’étude n’a été menée que sur 889 enfants habitant Évin-Malmaison, Noyelles-Godault, Courcelles-les-Lens, Dourges et Leforest – soit 11,7 % de la population –, mais sept d’entre eux présentent un taux de plomb dans le sang supérieur à 50 µg/L, et 61 autres dépassent le seuil de vigilance fixé à 25 µg/L. Cette campagne de dépistage a été lancée à la suite des révélations de la série documentaire « Vert de rage » : selon son auteur, le journaliste Martin Boudot, et son équipe, plus de 5 000 enfants pourraient avoir été atteints de saturnisme entre 1962 et 2020.

Brèves
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don