« Harlem Shuffle » : la ville mosaïque

Colson Whitehead brosse un portrait subtil du Harlem des années 1960 et des dichotomies sociales et politiques qui divisent le quartier.

Pauline Guedj  • 18 janvier 2023 abonné·es
« Harlem Shuffle » : la ville mosaïque
Colson Whitehead, à La Haye, en novembre 2021.
© Remco Koers / ANP MAG / ANP via AFP.

Colson Whitehead est un artiste éclectique. En vingt ans, son œuvre s’est développée autour de textes aussi variés qu’un roman de science-fiction, son premier, L’Intuitionniste, en 1999 ; un texte sur des zombies, Zone 1, en 2011 ; un ouvrage mêlant histoire et fantastique, Underground Railroad, en 2016, qui lui valut son premier prix Pulitzer ; et un texte plus ancré dans le documentaire, Nickel Boys, en 2020, pour lequel il reçut un deuxième prix Pulitzer.

Entre ces genres, Whitehead réinvente son style d’écriture. Il s’amuse avec les mots, se jouant parfois d’une approche littérale de la langue, à l’image du travail réalisé dans Underground Railroad, un ouvrage qui prend l’expression de son titre au pied de la lettre, faisant du réseau clandestin emprunté par les esclaves pour fuir leur condition une ligne réelle de chemin de fer.

Au cours de sa carrière, Colson Whitehead s’est intéressé à des

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Littérature
Temps de lecture : 4 minutes