« Retour à Séoul » : une femme actuelle

Davy Chou brosse le portrait d’une jeune fille ­partagée entre deux pays, indépendante et à la recherche d’elle-même.

Christophe Kantcheff  • 24 janvier 2023 abonné·es
« Retour à Séoul » : une femme actuelle
Freddie se cherche, entre deux pays, entre plusieurs hommes, face à divers choix de vie.
© Les Films du Losange.

C’est un cliché de le dire : la question de l’identité est aujourd’hui centrale. Plus que centrale : obsessionnelle. C’est pourquoi le début de Retour à Séoul nous ravit. Alors qu’il s’agit de son pays natal, où elle a été abandonnée par sa famille avant de le quitter très tôt, parce qu’adoptée par des Français, Freddie (Park Ji-min), une jeune femme de 25 ans, arrive en Corée du Sud un peu par hasard. Elle devait se rendre en vacances au Japon ; un problème à l’aéroport a rendu cette destination impossible. Freddie s’est rabattue sur la Corée.

On apprendra plus tard qu’elle avait bien le projet de s’y rendre un jour. Sans urgence.

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Cinéma
Temps de lecture : 2 minutes