Faisons un Paris citoyen et collectif !

TRIBUNE. Inspirés par les démarches citoyennes de Poitiers collectif et des expériences citoyennes comme celle de Saillans, une soixantaine de citoyens lancent une démarche inédite à l’échelle de la capitale. L’objectif : montrer qu’il est possible de reprendre la main sur son territoire et de faire émerger un projet municipal en phase avec les aspirations des habitants.

Collectif  • 4 septembre 2023
Partager :
Faisons un Paris citoyen et collectif !
© Timon Studler / Unsplash.

Paris et sa Métropole ont la responsabilité d’initier des transformations radicales face aux défis écologique, social et démocratique de ce siècle. Dans un monde aux ressources limitées, la croissance et l’accumulation ne peuvent plus être des perspectives. L’enjeu est avant tout de « vivre bien ». Comment garantir une alimentation de qualité, un air sain, un logement décent et un réseau de transports efficients ? Comment penser sécurité écologique sinon en décidant ensemble des stratégies de résilience pour la ville face au dérèglement climatique, avec une attention particulière pour les plus fragiles ? Comment garantir la justice sociale, environnementale et climatique dans une ville touchée par un des plus hauts niveaux d’inégalités en Europe sans définir les conditions d’une mixité sociale épanouie, à toutes les échelles (résidence, quartier, ville, espace métropolitain) et d’un accueil digne des plus fragiles ? Quelle place pour les services publics ?

Pour affronter ces enjeux, la méthode est essentielle. Une politique par le haut, qu’elle soit (ou non) pleinement consciente de ces défis, ne peut être qu’inopérante. Un élan collectif est nécessaire, un élan fait de citoyennes et citoyens, capables de mobiliser les différentes composantes de la société.

Cette tâche immense pourrait effrayer si elle n’avait pas quelque chose d’exaltant ! Pour faire face à l’envergure des mutations qui nous attendent, co-construire « par le bas », c’est susciter une effervescence démocratique, tisser des liens sociaux et œuvrer à un Paris plus humain. C’est faire appel à la population dans toute sa diversité. C’est aller à la rencontre des territoires de la Métropole et de la Région dont nous dépendons autant qu’ils dépendent de nous. Ensemble, nous pouvons inventer un autre cadre de vie et de nouvelle façon d’habiter la ville. Rencontrons-nous, habitantes et habitants, suscitons des débats, animons des discussions et des rencontres. Entendons les doléances, prenons au sérieux les inquiétudes comme les espoirs et les rêves des Parisiennes et Parisiens. Sans méconnaître les réalités multiples du quotidien, dégageons ensemble des perspectives de changement pour réenchanter notre avenir commun et celui de nos enfants.

Co-construire « par le bas », c’est susciter une effervescence démocratique, tisser des liens sociaux et œuvrer à un Paris plus humain.

Pour être enthousiasmante, il faut que cette démarche s’engage avant que la pression liée aux échéances électorales ne se fasse sentir. La prochaine élection municipale aura lieu en 2026. Cela nous laisse le temps pour un dialogue serein entre Parisiennes et Parisiens, le temps de dessiner le Paris que nous voulons, le temps enfin d’organiser une dynamique citoyenne assez forte, ouverte et transparente pour éviter une récupération partisane. Il s’agit de faire émerger à l’échelle parisienne, sous l’impulsion d’une dynamique citoyenne, un rassemblement de la gauche et de l’écologie politique qui dépasse les partis, élargissant ainsi au niveau local ce que la NUPES peine à faire au niveau national.

Que les citoyennes et citoyens se réapproprient les grands enjeux politiques des décennies à venir serait d’autant plus salutaire si Paris, ville capitale mais aussi ville monde, jouait un rôle particulier à l’échelle nationale. Fort de sa dimension cosmopolite, conscient d’être riche de sa diversité, Paris peut faire rayonner un message de tolérance face à la montée préoccupante de l’extrême droite.

C’est dans cette perspective que nous appelons à saisir l’opportunité d’une véritable dynamique citoyenne, écologique, sociale pour un Paris collectif !


Pour signer la tribune, cliquez ici.


Signataires

Schaya Abraham, Chargé d’études – banque d’investissement Européenne

Catherine Adamsbaum, Professeure de Médecine

Abhinav Agarwal, Entrepreneur, Fondateur de Frugal Company

Rigas Arvanitis, Directeur de Recherche en sociologie à l’IRD

Fanny Bénard, Maire-Adjointe du 18e arrondissement de Paris, Présidente de “À Nous la Démocratie”

Nathalie Blanc, Directrice de recherche au CNRS, Directrice du Centre des Politiques de la Terre

Isabelle Bloch, Professeure, chaire d’intelligence artificielle à Sorbonne Université

Princy Borgne, Secrétaire générale des écologistes à la Métropole du Grand Paris et Consultante en participations citoyenne

Kassim Bouhou, Directeur des affaires internationales, Docteur en géopolitique

Sara Bouleis, Habitante de Paris

Carmen Bouley de Santiago, Consultante en participation citoyenne et intelligence collective

Anne-Claire Boux, Ingénieure, Adjointe à la Politique de la Ville Mairie de Paris

Alexandre Bras, Médecin et militant écologiste

Nicolas Brenichot, Comédien

Jacques Buisson, Associatif engagé et militant écologiste

Liliana Cano, Maître de Conférence en Économie

Emmanuelle Chabat, Institutrice

Jean-Pierre Charbonneau, Urbaniste et consultant

Marie Chaumont, Scénariste et assistante de production cinéma

Mathis Chevalier, Champion d’Europe de MMA et comédien

Ulf Clerwall, Élu et militant écologiste

Nathalie Coutinet, Économiste de la Santé

Pierre Coutinet-Burdin, Directeur de production

Laurent Cruchet, Psychologue à l’Hôpital Sainte-Anne.

Louis Daumas, Doctorant en économie

Olivier Delattre, Directeur d’unité de recherche à l’Institut Curie

Marie Dumas, Responsable Douane

Bernard Dupuy, Enseignant

Nour Durand-Raucher, Militant et élu écologiste

Nicolas Faivre, Comptable à la SNCF

Myriam Ferchichi, Salariée d’une agence de tourisme durable

David Flacher, Professeur des Universités

Louise Fourtané

Farid Ghehioueche, Animateur associatif antiprohibitionniste

Elodie Guillerme, Militante écologiste

Alexandre Guttmann, Docteur en Economie, spécialiste des communs urbains

Sharon Hobby, Paysagiste et militante écologiste

Arthur Kanengieser, Militant écologiste

Pierre Khalfa, Altermondialiste, économiste, militant associatif

Fatoumata Kone, Conseillère de Paris du 19e

Marie Lambrecht, Militante écologiste et féministe

Yacine Larras, Restaurateur

Sophie Le Pallec, Militante associative

Pierre Lucot, Architecte, co-président de conseil de quartier

Pierre Mansat, Ancien adjoint au Maire de Paris

Camille Menard, Militante écologiste

Hugo Mosneron Dupin, Militant écologiste, normalien, agrégé de philosophie

Christophe Parre

Laure Pascarel, Coprésidente des Editions Utopia

Ludovic Pelletier, Citoyen et parent d’élèves

Alexis Perez, Responsable du domaine numérique chez CERTIVEA

François Pignet, Militant du Buen Vivir

Franck Pupunat, Cofondateur du Mouvement Utopia

Sylvain Raifaud, Élu et militant écologiste

Serge Remy, Militant associatif

Emilie Robin, Étudiante

Hugo Rochard, Enseignant chercheur en géographie

Juliette Rochefort, Docteur et Chirurgien dentiste dans le secteur public

Jean-Luc Sallaberry, Animateur Génération.s Paris, Expert en transitions, Président d’association sportive

Theo Sauvage, Étudiant

Hélène Testud, Militante associative

Raphaël Ventre, Militant Ecologiste

Tanguy Vranckx, Enseignant à Sorbonne université

Marthe Vuilletet, Consultante en affaires publiques

Thomas Watanabe-Vermorel, Elu et militant écologiste.


Recevez Politis chez vous chaque semaine !
Abonnez-vous
Publié dans
Tribunes

Des contributions pour alimenter le débat, au sein de la gauche ou plus largement, et pour donner de l’écho à des mobilisations. Ces textes ne reflètent pas nécessairement la position de la rédaction.

Temps de lecture : 5 minutes
Soutenez Politis, faites un don.

Chaque jour, Politis donne une voix à celles et ceux qui ne l’ont pas, pour favoriser des prises de conscience politiques et le débat d’idées, par ses enquêtes, reportages et analyses. Parce que chez Politis, on pense que l’émancipation de chacun·e et la vitalité de notre démocratie dépendent (aussi) d’une information libre et indépendante.

Faire Un Don

Pour aller plus loin…

Pas de Nouveau Front populaire sans les quartiers populaires
Tribune 13 juillet 2024

Pas de Nouveau Front populaire sans les quartiers populaires

Plusieurs dizaines de collectifs, de personnalités, d’artistes et de militants actifs dans les quartiers populaires interpellent le Nouveau Front populaire pour que des personnes de terrain soient en responsabilité, et puissent faire appliquer des politiques publiques en faveur de tous « les habitants modestes ».
Par Collectif
L’appel des 50 « jeunes leaders positifs » au courage politique contre l’extrême droite
Appel 3 juillet 2024

L’appel des 50 « jeunes leaders positifs » au courage politique contre l’extrême droite

Pour faire de la France de demain un pays plus juste et plus solidaire, où chacun trouve sa place sans distinction, ils et elles appellent politiques et citoyen.nes à barrer la route au RN.
Par Collectif
Stop au bashing de la France insoumise
Tribune 27 juin 2024

Stop au bashing de la France insoumise

Édouard Louis, Annie Ernaux, Michaël Löwy, Didier Eribon, Enzo Traverso et une centaine d’intellectuels demandent que cesse la campagne de dénigrement de LFI et de ses dirigeants, qui n’a d’autre but que de briser l’unité du Nouveau Front populaire.
Par Collectif
« Monsieur le Président, vous avez échoué… et vous allez devoir l’assumer »
Lettre 26 juin 2024

« Monsieur le Président, vous avez échoué… et vous allez devoir l’assumer »

Dans cette lettre ouverte, Maryse Souchard, universitaire, présente à Emmanuel Macron son sinistre bilan qui amène l’extrême droite aux portes du pouvoir. Dans une telle hypothèse, elle le somme de ne pas démissionner et d’assumer d’être le dernier rempart institutionnel.
Par Maryse Souchard