blog /

Publié le 27 janvier 2014

Panorama coopératif : un bon bilan et des questions

Les coopératives françaises regroupées au sein de CoopFR se portent plutôt bien. Nous publions ici le communiqué ainsi que les références du dossier de presse et du "Panorama" édité chaque année, qui témoignent de cette vitalité.
_ Mais...

...au-delà de statuts, de la revendication de valeurs et d'une représentation commune, l'extrême diversité du monde coopératif laisse très interrogatif quant à la présence de certains acteurs dans ce périmètre comme dans celui de l'ESS notamment dans les champs de la grande distribution ou de la finance et ce non du fait de leurs statuts, voire de leur communication mais de leurs pratiques.

Comme le soulignait Dame Pauline Green lors des dernières rencontres du Mont-Blanc, le coopérativisme est à travers le monde une véritable chance économique et et un outil démocratique.
_ Mais pour répondre aux attentes des centaines de millions de coopérateurs, mais surtout des centaines de millions ceux qui pourraient les rejoindre, il a besoin de retrouver, ça et là, les valeurs, principes et pratiques qui ont fait et font encore sa force.

Le Communiqué de CoopFR

*
Entreprises coopératives : 2014, les données de la performance Coop FR présente, le 23 janvier, l’édition 2014 du « Panorama sectoriel et Top 100 des entreprises coopératives ».

Coop FR présente, le 23 janvier, l’édition 2014 du « Panorama sectoriel et Top 100 des entreprises coopératives ». La publication de ces données par l’organisation représentative du mouvement coopératif français atteste de la vitalité d’un modèle entrepreneurial qui poursuit son développement dans un contexte de crise. Alliant performance économique et utilité sociale, les entreprises coopératives s’affirment créatrices de valeurs et d’emplois. Pilier de l’économie française et acteur majeur de l’économie sociale et solidaire, elles confirment en 2014, chiffres à l’appui, la place incontournable qu’elles occupent dans le cadre du projet de loi en discussion au Parlement.

Un modèle économique performant créateur d’emplois Le poids socio-économique des entreprises coopératives, qui totalisent plus de 23 000 sociétés et 1,07 million de salariés, en fait l’un des acteurs majeurs de l’économie nationale. Plaçant l’efficacité économique au service de l’intérêt général, ces sociétés affirment leur contribution au maintien de l’emploi (4,5% en 2012, 4,4% en 2010 et 4,2% en 2008) Avec un chiffre d’affaires cumulé de plus de 298 milliards d’euros, en hausse de 10 milliards par rapport à l’année 2010, elles confortent, en outre, leur vitalité, surfant sur une croissance régulière depuis 10 ans. Cette performance dans un contexte de crise vient étayer le projet de loi en cours sur l’Economie Sociale et Solidaire et contribue à la reconnaissance d’un modèle entrepreneurial qui conjugue les valeurs identitaires de démocratie, de solidarité, de proximité à celle de responsabilité sociale.

Le top 100 : quand croissance rime avec ancrage territorial Cette alliance de l’efficience et de l’utilité sociale trouve une résonance particulièrement significative parmi les 100 premières entreprises coopératives de France. Totalisant un chiffre d’affaires cumulé de plus de 228 milliards d’euros, elles affichent une progression de + 17,4% par rapport à l’édition précédente (188 milliards) tout en conservant un emploi stable (765 342 salariés). Fait notoire, 76% de ces entreprises ont leur siège social en région et s’affirment, en qualité d’employeur majeur, acteur du développement local en même temps que leaders sur leurs marchés. Performantes et fortement ancrées sur leur territoire, les entreprises coopératives contribuent à l’économie régionale et nationale de la France et se développent à l’international.

La France, au top ten des plus grandes entreprises coopératives au monde Le secteur coopératif français affirme, en outre, son leadership européen, voire mondial dans de nombreux domaines. Premier en terme de nombre de coopérateurs avec plus de 24 millions de membres - sociétaires et adhérents - devant l’Allemagne (20,5 millions) et l’Italie (13 millions), il caracole en tête de liste en termes d’effectifs salariés et de nombre d’entreprises au niveau européen. Les entreprises coopératives françaises sont aussi bien représentées au classement des 300 plus grandes coopératives au monde*, se positionnant comme leaders dans les secteurs de l’agriculture, du commerce et de la banque.

Croissance du chiffre d’affaires, ancrage territorial, maintien de l’emploi, leadership européen voire mondial dans de nombreux secteurs : les entreprises coopératives confirment en 2014 leur statut de modèle économique. Créatrices de valeurs dans un contexte morose, elles rappellent le rôle qu’elles entendent jouer dans l’économie nationale dans les années à venir.

  • classement réalisé sur des données 2012 par le World Co-operative Monitor*

Dossier de Presse : http://we.tl/SnqgeVggGl

Panorama : < http://www.entreprises.coop/coop-fr/actualites/484-panorama-sectoriel-des-entreprises-cooperatives-edition-2014.html>


Haut de page

Voir aussi

Les financiers anticapitalistes de Politis

Confine dans ta cuisine !
par ,

Blog

 lire   partager

Articles récents