blog /

Publié le 28 juin 2018
25 et 26-06-18, Noyon-Ham

25 et 26-06-18, Noyon-Ham

Viviane, 25 ans, suit la Marche solidaire pour les migrants de Vintimille à Londres, organisée par l'Auberge des migrants. Au jour le jour, elle retrace son périple sur ce blog, illustré par des photographies du collectif Item.

Je suis trop jalouse, les autres ont dormi dans un endroit de ouf. On m'a dit centre social et culturel hier. Je m'imaginais un truc avec plusieurs salles consacrées à différentes activités, et puis voilà. Ben en fait c'est ça, mais il y a aussi une cuisine, une crèche, des moines bouddhistes en visite, et c'est aussi une CAF. Jamais dans ma vie j'aurais pu avoir l’opportunité de dormir dans une CAF. Trente-trois personnes maximum peuvent loger ici, je n'ai pas été assez vite à m'installer hier. Lieu gardé par un vigile parce que Ham est un fief de l’extrême droite violente. À toi extrême droite, qui sont les terroristes dans cette histoire ? Ce n'est pas si grave de louper cette occasion de dormir là, le presbytère où je loge est tout à fait correct. Dans ma liste de priorités la lessive est en numéro 1. La proposition du prêtre de la faire pour nous est venue comme un miracle. J'ai pas osé lui donner mes culottes sales. Je les ferai à la main.

Hier j'ai eu mon premier « Oh putain c'est bientôt fini » de la marche. J'ai vu la première baraque à frites, le premier crédit du Nord, entendu un accent qui tirait vers le chti. Et oui, nous sommes déjà dans les Hauts-de-France.

© Politis


L'auteure : Viviane

J'ai 25 ans, je suis originaire de Bretagne, j'ai fait des études de psycho. J'ai fait six mois de bénévolat à Calais puis j'ai été intégrée dans l'organisation de la Marche des migrants. Je ne sais pas où je serai dans six mois mais mon prochain projet est un voyage humanitaire au Togo. Mon père est vidéaste. Il m'a prêté sa caméra pour que je documente ce que je vis avec les marcheurs, mais je préfère écrire...

Les photographes

Le Collectif item est une structure de production indépendante qui se donne le temps et les moyens nécessaires pour construire de véritables sujets, pensés comme des récits photographiques à part entière. Il rassemble aujourd’hui 12 photographes, un graphiste et une vidéaste, autour de l’impérieuse nécessité de raconter le monde, pour ne pas rester les yeux fermés. Leurs travaux peuvent être vus sur leur site ici.

Photo : Marche solidaire pour les migrant.e.s entre Langres et Chaumont sur l'étape 33 le 5 juin 2018. Arrivée à Chaumont. Comme à chaque arrivée d'étape les banderoles sont déployées et la marche se transforme provisoirement en une mini manifestation. Crédit : Franck Boutonnet / item

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.