blog /

Publié le 28 juin 2018
27-06-18, Ham-Saint-Quentin

27-06-18, Ham-Saint-Quentin

Viviane, 25 ans, suit la Marche solidaire pour les migrants de Vintimille à Londres, organisée par l'Auberge des migrants. Au jour le jour, elle retrace son périple sur ce blog, illustré par des photographies du collectif Item.

Il y a une statue d’Albert Ier sur une place de Saint-Quentin. Elle a la particularité d'avoir un trou causé par une balle. La légende dit qu’à l’époque où les Allemands sont venus jusqu'ici, ils voulaient la récupérer pour le métal. Alors ils ont tiré dessus pour savoir si elle était pleine. Ils l'ont laissée ici, déçus.

Il n'y a plus de places dans les tentes ce soir. Je dors dehors. Aucune intimité. J'ai hâte que la marche finisse car je n'en peux plus de la vie de groupe. Je suis en train de me faire bouffer par les moustiques. Une bonne nuit à venir.

Une brise s'est levée et a chassé les moustiques. Je suis heureuse de voir les étoiles. J'ai même pu faire un vœu en voyant une étoile filante ! Je ne changerais ma place pour rien au monde. J'aime entendre les pas des gens qui passent près de ma tête, enfoncée dans mon duvet. J'aime sentir la différence de température entre l’extérieur et l’intérieur de mon duvet. Rien ne peux m'atteindre.

La fatigue me rend bipolaire. Je ne sais pas si je me réjouis où si je redoute la fin de la marche.

© Politis


L'auteure : Viviane

J'ai 25 ans, je suis originaire de Bretagne, j'ai fait des études de psycho. J'ai fait six mois de bénévolat à Calais puis j'ai été intégrée dans l'organisation de la Marche des migrants. Je ne sais pas où je serai dans six mois mais mon prochain projet est un voyage humanitaire au Togo. Mon père est vidéaste. Il m'a prêté sa caméra pour que je documente ce que je vis avec les marcheurs, mais je préfère écrire...

Les photographes

Le Collectif item est une structure de production indépendante qui se donne le temps et les moyens nécessaires pour construire de véritables sujets, pensés comme des récits photographiques à part entière. Il rassemble aujourd’hui 12 photographes, un graphiste et une vidéaste, autour de l’impérieuse nécessité de raconter le monde, pour ne pas rester les yeux fermés. Leurs travaux peuvent être vus sur leur site ici.

Photo : Marche solidaire pour les Migrant.e.s entre Dijon et Langres sur l'étape 32. Un petit groupe de personnes accueillent en applaudissant les marcheurs qui arrivent à Langres le 4 juin 2018 Crédit : Franck Boutonnet / item

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.