blog /

Publié le 5 juillet 2018
05-07-18, Hazebrouck-Grande-Synthe

05-07-18, Hazebrouck-Grande-Synthe

Viviane, 25 ans, suit la Marche solidaire pour les migrants de Vintimille à Londres, organisée par l'Auberge des migrants. Au jour le jour, elle retrace son périple sur ce blog, illustré par des photographies du collectif Item.

J'arrache une brindille de lavande, puis je la frotte sur mon cou en espérant camoufler mon odeur. Un membre du CSP me demande le nom de la plante et constate que ça sent bon. Je lui donne une brindille, puis je le vois la donner à une marcheuse. Plus tard, j'ai également expliqué la différence entre un champ de blé, d'orge ou d'avoine. C’est important de connaître son environnement pour s’intégrer plus facilement.

Arrivés à notre hébergement, je tourne la tête. Et voilà que je buggue sur les gobelets jaunes qu'on utilise habituellement à la warehouse. Ça m'a fait un choc. C'est qu’après que j'ai capté que RCK était là. Bientôt à la maison ! Trop bonne bouffe, comme d'hab. J'avais oublié le fameux curry très épicé, mais je pardonne à chaque fois parce que c’est trop bon. Ça sent la fin. Je peux le dire, je commence à être triste.

Réflexion du soir : être en groupe peut être usant. Mais se déplacer dans un endroit inconnu en groupe ça protège. Je me suis sentie toute vulnérable dans ma balade solitaire nocturne aujourd’hui. Comme si j’étais la seule cible possible en cas d'attaque.

© Politis


L'auteure : Viviane

J'ai 25 ans, je suis originaire de Bretagne, j'ai fait des études de psycho. J'ai fait six mois de bénévolat à Calais puis j'ai été intégrée dans l'organisation de la Marche des migrants. Je ne sais pas où je serai dans six mois mais mon prochain projet est un voyage humanitaire au Togo. Mon père est vidéaste. Il m'a prêté sa caméra pour que je documente ce que je vis avec les marcheurs, mais je préfère écrire...

Les photographes

Le Collectif item est une structure de production indépendante qui se donne le temps et les moyens nécessaires pour construire de véritables sujets, pensés comme des récits photographiques à part entière. Il rassemble aujourd’hui 12 photographes, un graphiste et une vidéaste, autour de l’impérieuse nécessité de raconter le monde, pour ne pas rester les yeux fermés. Leurs travaux peuvent être vus sur leur site ici.

Photo : étape 41 : Melun, France le 13 juin 2018. Kristina est la fondatrice de Cirque sans frontière. Elle étudie les relations internationales a Dresde et fait du cirque. À travers l’art, elle veut dénoncer l’absurdité des frontières. Elle marche en solidarité pour les réfugiés arrivés en Europe et qui n’ont pas de liberté de mouvement. Elle aimerait bien changer la politique à travers l’art. Elle a commence à marcher le 7 avril à travers l’Allemagne de l’Est et a rejoint la Marche à Bray-sur-Seine. Elle marche jusqu’à Calais. Crédit : Jeanne Frank / item

Haut de page

Voir aussi

Articles récents