blog /

Publié le 9 avril 2020
La terrine de macédoine enveloppée dans nos souvenirs d'enfance

La terrine de macédoine enveloppée dans nos souvenirs d'enfance

Vous êtes confiné·es chez vous et vous avez du temps à revendre. Pourquoi ne pas le passer en partie dans la cuisine ? Je vous propose un rendez-vous culinaire pour assaisonner vos journées : des recettes faciles à réaliser avec des produits du placard ou faciles à trouver dans votre périmètre de confinement. Aujourd’hui, la bonne vieille boîte de macédoine de légumes prend la vedette.

À défaut d’aller en boîte en Macédoine, ouvrons une boîte de macédoine. Qui sait, cette terrine inratable qui brille de toutes ses couleurs vous donnera peut-être envie de danser. Ou de remonter le temps…

In memoriam des cornets de jambon à la macédoine

Si vous avez été enfant dans les années 1970, comme moi, vous avez peut-être connu ces repas de fête avec leurs cornets de jambon fourrés à la macédoine de légumes en mayonnaise. C’était hyper-frais et ça appelait son cornichon à grands cris. Eh bien cette recette de terrine, dégotée il y a quelques années sur Internet, m’évoque ce grand classique injustement oublié. Ouvrons donc de conserve la boîte de macédoine et celle des souvenirs, et passons en cuisine.

Ce qu’il vous faut pour 6 à 8 personnes

– 1 boîte de macédoine de 400 g

– 1 brique de crème liquide

– 4 œufs

– 70 g de gruyère râpé

– 2 ou 3 tranches de jambon blanc

– herbe au choix (basilic, coriandre, persil…)

– sel, poivre

– Une noix de beurre pour le moule

– En option : noix de muscade râpée

La terrine de macédoine en 5 étapes

1. Dans un grand saladier, battez les œufs en omelette bien mousseuse.

2. Ajoutez la crème liquide, le gruyère râpé, la macédoine égouttée et les petites herbes.

3. Salez, poivrez, muscadez si le cœur vous en dit et mélangez bien.

4. Beurrez un moule à cake et tapissez-le de 2 ou 3 tranches de jambon blanc (selon la taille du moule), de sorte que le fond et les grands côtés soient recouverts, et versez-y la préparation.

5. Déposez le moule dans un grand plat rempli d’eau chaude et enfournez à 225 °C pendant 40 minutes. Laissez refroidir un peu, démoulez et placez la terrine plusieurs heures au frigo.

Tranche de terrine et tranche de vie

Maintenant que votre terrine est bien fraîche, coupez-la en tranches larges (sinon ça s’éparpille un peu) et dégustez-là avec une salade verte ou des carottes râpées. Puis exhumez les vieux albums de photos. Au mariage de la tata, là, avec son mari en pattes d’eph, c’est pas des cornets au jambon qu’on voit sur le buffet ?

Retrouvez toutes les recettes de la chroniques Confine dans ta cuisine, en cliquant ici

Photo Marie-Édith Alouf

Tags

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.