Clémentine Autain : « L'égalité entre les sexes reste à conquérir »

Pour Clémentine Autain, être féministe c’est à la fois revendiquer un héritage et avoir conscience du chemin qui reste à parcourir. Aujourd’hui, l’enjeu est de passer d’une égalité formelle à une égalité réelle.

Comment s'est éveillée ta conscience politique ? Clémentine Autain : J'ai eu la chance de grandir dans un univers politisé, très à gauche. On parlait beaucoup de politique à la maison. Keny Arkana ne croit plus au changement par le haut mais à l'auto-organisation. Qu'en penses-tu ? Je crois qu'il faut trouver une nouvelle équation entre mobilisations sociales et changements institutionnels, et savoir allier réformes et révolution. C'est l'un des objectifs des collectifs antilibéraux. La marche du monde…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Ouvrez les fenêtres, lisez la presse indépendante

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

COP 26 : la fin du blabla ?

Écologie
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.