Fraise déboire

Appétissante, la fraise d'Espagne ? Une vraie catastrophe écologique, s'alarme le WWF. Autour du parc national de Doñana (patrimoine mondial de l'Unesco), où poussent 95 % des fraises espagnoles, 5 000 hectares (dont 40 % occupés illégalement) sont soumis aux pesticides (dont certains sont interdits), à l'irrigation intensive et à 4 500 tonnes de résidus plastiques par an. Aujourd'hui, cette zone humide parmi les plus remarquables d'Europe est clairement menacée. La France consomme la moitié des fraises…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents