Double violence

Fatima, 22 ans, scolarisée, a reçu une obligation de quitter le territoire français (OQTF). Sa situation illustre une «~double violence à l'égard des femmes étrangères~» , selon le Réseau éducation sans frontières (RESF). En effet, l'OQTF frappe des épouses étrangères qui, venues en France rejoindre leur mari français, sont rapidement répudiées. «~Il suffit que le mari dénonce sa femme à la police pour rupture de vie commune et prétende qu'elle ne s'est mariée que pour obtenir des papiers~» . C'est ce qui…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.