Perquisitions

À l'approche du G8 (6-8 juin) et de son contre-sommet (1er-8 juin), la tension monte. Courant mai, le serveur de so36.net a été perquisitionné par la police allemande. « Au moins le contenu des boîtes mails, des listes de discussion et des sites web hébergés a été copié » , relate Globenet, acteur de l'internet associatif et solidaire en France. Implanté à Berlin, so36.net est un fournisseur de services Internet indépendant, non-commercial et engagé. Les perquisitions du 9 mai ont ciblé « de nombreuses…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Ce que révèle l’affaire des sous-marins

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.